Denier de l’Église

« Vous aussi, faites grandir l’Église »

 

En ce mois de mars, le diocèse de Rouen lance sa campagne de collecte du Denier de l’Église. Pour la mission de l’Église, votre don est essentiel. 

Une campagne de proximité et d’Espérance

Cette campagne s’articule autour de deux messages : la proximité et l’Espérance. L’Espérance invite chacun des croyants à répondre à sa vocation : devenir saint. Elle fait appel à deux saints, parmi les plus connus de l’Église : sainte Thérèse de Lisieux et saint François d’Assise qui, par leur exemple, ont fait grandir l’Église. En regard du visage du saint est placé celui d’un baptisé, physiquement proche mais vivant aujourd’hui, au XXIe siècle. Nous sommes tous appelés à faire grandir l’Église et à devenir saints, par la prière et par le don.

 

Sainte Thérèse de Lisieux, petite carmélite du XIXe siècle, est l’une des saintes les plus aimées des Français. Elle attire des millions de croyants et de non-croyants du monde entier. Ses reliques parcourent les cinq continents, 2000 églises lui sont dédiées à travers le monde et ses écrits sont traduits dans le monde entier. En 1927, elle est proclamée patronne principale des missions ; en 1997, saint Jean-Paul II la proclame Docteur de l’Église. Outre son « Histoire d’une âme », elle laisse de nombreux cantiques et poèmes dont beaucoup ont été mis en musique.

Saint François d’Assise, moine italien du XIIIe siècle, est réputé pour sa compassion, aussi bien envers les hommes qu’envers les animaux. Toute sa vie, il promeut la solidarité envers les pauvres, les démunis, les marginalisés. Il montre l’exemple en menant une vie de pauvreté radicale. C’est dans la prière qu’il trouve sa force pour aimer et aider les autres. Il porte un amour à la Création qui, pour lui, forme une grande famille universelle, sous le regard de Dieu. Les titres de deux encycliques du pape François, Laudato Si et Fratelli Tutti, font explicitement référence à ses écrits.

L’Église ne reçoit en effet aucune subvention, elle ne vit que de la générosité des baptisés. Le Denier est l’une de ses principales ressources.

Il couvre le traitement des prêtres en activité et des laïcs en mission ecclésiale. Il les fait vivre et leur permet d’accomplir leur mission :
– annoncer l’Évangile
– accompagner ceux qui le souhaitent sur le chemin de la foi
– célébrer les sacrements et les funérailles
– soutenir les personnes en difficulté : les malades, les personnes isolées ou démunies…

C’est grâce à vos dons que l’Église est disponible pour chacun, sans distinction et à toutes les étapes de la vie. Chaque baptisé est appelé à prendre part à sa mission, selon ses moyens.

Le Denier, un acte de solidarité et de fidélité

Le Denier manifeste la fidélité des catholiques à l’Église et à leur baptême. Toute la vie de Jésus est placée sous le signe du don. C’est par le don que l’on acquiert la Vie.

Peu importe son montant. Dans l’Évangile selon saint Marc, Jésus admire la pauvre veuve qui met « deux petites pièces de monnaie » dans un tronc du Temple : « Amen, je vous le dis : cette pauvre veuve a mis dans le Trésor plus que tous les autres. » (Mc 12, 43).

Dans ses épîtres, Saint Paul souligne que la solidarité entre chrétiens est le signe concret de l’appartenance à un même corps, l’Église. Cette solidarité s’exprime par la prière mais aussi par le don.

« Celui qui reçoit l’enseignement de la Parole doit donner, à celui qui la lui transmet, une part de tous ses biens », écrit-il aux Galates (6, 6) et, dans sa première lettre aux Corinthiens : « Si nous avons semé pour vous des biens spirituels, serait-ce trop de récolter chez vous des biens matériels ? ». Paul rappelle aussi aux anciens d’Éphèse qu’« il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir » (Ac 20, 35).

La collecte du Denier de l’Église est conforme au droit canonique et au droit civil.

Comment donner à l’Église ?

Il existe trois moyens pour participer à la collecte du Denier :
► Le don en ligne
Toute personne qui le souhaite peut effectuer un don en ligne en se rendant sur le site dédié au don : donnons-rouen.catholique.fr
► Le prélèvement automatique
Cette formule simple et avantageuse permet au donateur de mieux gérer son budget en répartissant son soutien tout au long de l’année. Cette solution facilite également la trésorerie du diocèse qui peut compter sur un soutien régulier pour faire face à ses dépenses.
► Le chèque
La majorité des donateurs effectuent leur don par chèque qu’ils renvoient par l’intermédiaire de l’enveloppe et du tract distribués par les paroisses sur le terrain. Le chèque, libellé à l’ordre de l’association diocésaine, peut être transmis à la paroisse ou alors directement envoyé à l’adresse de l’association diocésaine.

  

 

Déduction fiscale :

Vos dons bénéficient d’une déduction fiscale de 66% sur votre impôt sur le revenu. (dans la limite de 20 % de votre revenu imposable)

66% de réduction fiscale

Si vous faites un don, les informations recueillies sur ce formulaire seront conservées durant la durée légale et enregistrées dans un fichier informatisé par l’Association diocésaine pour la gestion des donateurs (envoi reçu fiscal, informations et appels à dons). Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez obtenir une copie de vos données, en connaître le moyen de collecte et les rectifier en nous adressant un mail accompagné d’une copie d’une pièce d’identité et du présent bon de soutien à econome@rouen.catholique.fr – Si vous ne souhaitez pas recevoir de nouvelles sollicitations de notre part, cochez la case­.

Chantiers
diocésains

Je m'informe

Legs et donations

Je m'informe